État de nos collections

 

En 1925 (inauguration en 1932), le château est transformé en musée et développe une activité culturelle importante pour le canton de Vaud. Il protège des collections variées, constituées d'armes et d'armures rares, de bannières et drapeaux anciens, de peintures, de documents officiels et bien d'autres témoins du passé qui rendent tangible l'histoire militaire de la région.

D’autres legs et collections viennent enrichir le musée dans la seconde moitié du XXe siècle. Inauguré en 1982, le musée de la figurine historique constitue le plus grand musée suisse sur le sujet, s’appuyant sur un fond de plus de 40'000 figurines issues d’un legs de Raoul Gérard en 1960. Dès lors, plusieurs musées thématiques viennent enrichir l’offre : le musée de la Gendarmerie (2006), la salle sur le service à l’étranger (2016) et le musée Paderewski (2016). L'ancien musée militaire vaudois est aujourd'hui divisé en deux musées: le musée de l'artillerie  et le musée de l'histoire militaire vaudoise

Les collections s'enrichissent continuellement par des dons ou des legs, ainsi que par des acquisitions. Comme la plupart des institutions patrimoniales, seul un faible pourcentage de nos collections sont actuellement exposées dans les différents parcours permanents. La majorité des objets sont conservés dans différents dépôts. Les bases de données sont consultables pour l'instant sur demande, bien que le Château poursuive une politique de publication ouverte des données (la première étape est visible ici).